Pourquoi fidéliser sa clientèle ?
6 mars 2014
Comment réussir ses campagnes emailings ?
20 mars 2014
Afficher tous

Cartes de fidélité et génération Y

Fidéliser les jeunes : maintenant et demain

selfie, fidélisation client

Trop ringard les cartes de fidélité ? Rien n’est moins sûr… les cartes fidélité restent nombreuses dans les portefeuilles des consommateurs et provoquent pour plus de 50% leur retour dans les points de vente. Largement utilisées par les seniors lors de leurs achats, les moins de 30 ans oublient régulièrement de les présenter spontanément. Pourtant il serait réducteur et dangereux de voir là, la banalisation voire les limites d’un modèle ou la fin annoncée des programmes de fidélité.

Bien au contraire, les jeunes consommateurs, les 15-25 ans sont à courtiser et fidéliser car s’ils constituent la clientèle de demain, ce sont déjà des clients exigeants, à fort potentiel marchand. La fidélisation de clientèle repose sur une relation affective et durable avec le client,

ne pas s’intéresser à une cible jeune relèverait donc du pur suicide commercial !

15-25 ans qui sera nominé ?

Les jeunes consommateurs sont particulièrement sensibles aux marques, leurs achats loin d’être compulsifs sont souvent raisonnés et pragmatiques (un petit budget rend exigeant !). Très sensibles aux remises, promotions personnalisées, services gratuits, avantages cumulables, bon d’achat, les jeunes seraient-ils si difficiles à capter et fidéliser ? Non, si l’on réfléchit à un programme adapté : simple, convivial, personnalisé. Les jeunes n’adhéreront jamais à un programme dont la règle de fidélité est obscure et contraignante, plus affûtés que les seniors pour éviter les pièges, ils seront au contraire friands des bons plans. Il suffit donc d’adapter sa fidélisation de clientèle à ces attentes particulières dans le fond et la forme, à partir d’une base de données sans cesse qualifiée (70% des jeunes changent d’adresse dans l’année), utiliser des supports et messages de communication moins classiques voire décalés sans sombrer dans « le jeunisme », privilégier les nouveaux canaux de communication comme l’email et le sms . Un français sur 10 a aujourd’hui téléchargé une application en relation avec un programme fidélité sur son mobile et 45% parmi la génération Y désirent consulter leurs points fidélité et géolocaliser les boutiques dans lesquelles ils peuvent bénéficier d’offres.

Là, réside le nouveau défi et les outils à disposition aujourd’hui permettent aux enseignes de rester connecter avec leurs clients. Les jeunes sont donc prêts à s’engager « s’ils ont le sentiment de signer un deal honnête », restent aux enseignes à s’adapter et s’équiper d’un bon programme, l’enjeu est grand, car chaque jeune est à la fois un consommateur et un prescripteur en puissance via son appartenance à une tribu toujours plus grande par son usage quotidien des réseaux sociaux.

About 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *