Comment réussir ses campagnes emailings ?
20 mars 2014
Offrir la dématérialisation des cartes de fidélité … sans l’imposer
15 mai 2014
Afficher tous

Née en 1994, la technologie NFC (Near Field Communication) « sans contact » en français permet la communication à distance.

Cela se présente sous la forme d’une puce qui permet une certaine communication avec une autre puce du même type. Elle est déjà utilisée dans la fabrication de cartes de transport comme le Pass Navigo dans les transports parisiens et aussi dans les cartes à puce comme dans les cartes bancaires par exemple, mais également sur certains téléphones.

Depuis peu, certaines enseignes proposent également à leurs clients des cartes fidélité « sans contact ». Ces cartes de fidélité, nouvelle génération ou high-tech, qu’amènent-elles de plus aux différents utilisateurs : commerçants, consommateurs et comment cela fonctionne t’il exactement ? Disposer de la technologie NFC est-ce à la portée de tous les budgets pour ceux qui songent à faire évoluer leur programme en cours ou à se démarquer de la concurrence ? Mêler technologie sans contact et carte de fidélité est un défi facile à relever mais le jeu en vaut-il vraiment l’investissement ? En effet, cela parait à la fois simple et pratique autant pour le commerçant que pour le consommateur.

Le commerçant équipe sa clientèle d’une carte de fidélité personnalisée à son enseigne équipée du sans contact. En passant sa carte devant un lecteur connecté au logiciel de caisse ou au terminal de paiement, le client la crédite de nouveaux points, transforme ses remises fidélité en euros et bénéficie d’offres privilégiées. Plus besoin de mettre la carte dans le lecteur gain de temps pour le consommateur et le commerçant. Cependant, pour ce faire, il faut pouvoir disposer de terminaux de paiement (caisse ou lecteur bancaire) compatibles.

Cela impose au commerçant de s’équiper d’un terminal de paiement nouvelle génération intégrant la technologie sans contact ou disposer d’un équipement informatique capable d’intégrer un deuxième clavier numérique (pin pad). Sur 1,2 million de terminaux de paiement déployés en France, 10 % des commerçants sont équipés d’un terminal de paiement sans contact. Il serait regrettable de ne pas utiliser les outils mis à notre disposition mais créer le lien et le conserver passe avant tout par une vue d’ensemble de la fidélisation de clientèle ! Ne pas confondre l’utile et l’accessoire. Faire appel à un prestataire compétent doit vous permettre de mieux appréhender toutes les technologies à votre disposition afin d’utiliser celles qui seront pertinentes et adaptées à votre clientèle !

Le sans contact reste une technologie assez coûteuse pour le commerçant indépendant et aura besoin de temps pour être considérée comme un réel bénéfice ou valeur ajoutée.

About 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *